20/08/2005

Le tour du circuit en side-car

La discipline que je préfère de voir sur circuit, c'est le side-car.  Normal, c'est ce qui m'a toujours le plus impressionné à Francorchamps (du temps de l'ancien circuit). Malheureusement, les épreuves side-car sont très rares à Spa-Francorchamps.  Je pense que cette discipline est sous-estimée surtout lorsqu'on dispose d'un circuit comme celui de Francorchamps !  Mon souhait serait de voir rouler des side-cars dans chaque manifestation moto. 
On dit toujours qu'il faut innover.  Voici ma proposition: si j'étais dans l'ISF, j'organiserai la plus grande course side-car au monde: le "World Side-Car Champion" à Francorchamps.  On y retrouverait les meilleurs équipages du monde entier !  ça devrait être possible, non?


Bon... en attendant, revenons dans la réalité.  J'avais demandé à Jonathan Godin (side-car) qu'il me décrive un de ses tours du circuit en side.  Il m'avait envoyé la description détaillée d'un tour.  Sans doute comme le feraient tous les équipages side-car.  Merci Jonathan.  Un truc pas vraiment pour des mauviettes, mais pour des gars qui n'ont pas peur de se frotter au circuit !
 
"L'équipage sort de la source plein gaz pour longer le mur des stands. La vue est géniale, le raidillon est en ligne de mire et il grandit très rapidement. Le pilote rétrograde une vitesse pour attaquer le raidillon tandis que le passager doit simplement sortir pour le long droit de la montée. Pour l'Eau Rouge et le gauche de sortie, le passager reste au milieu du panier puisqu'il n'y a pas la nécessité de sortir. Le passage dans le raidillon est rapide car il conditionne toute l'accélération dans la longue ligne droite de Kemel. Gaz à fond dans cette ligne, le passager est complètement roulé en boule pour éviter les frictions avec le vent. Le freinage aux Combes est assez puissant, les plus rapides arrivent à 250 km/h pour un freinage après le panneau des 100 mètres. Le passager ne sort pas trop pour l'attaque du droit des Combes afin de privilégier le passage du gauche sans trop déséquilibrer le side. Dans ce genre de Pif-Paf, le passager doit bien se tenir car la force centrifuge est intense et si un faux mouvement se produit, il risque de se faire éjecter comme par un coup de raquette. Le passager revient ensuite en charge derrière son pilote pour la sortie plein gaz de Malmedy. On arrive au virage de Bruxelles qui est un virage assez spécial à négocier. Le passager doit donner un maximum d'appui tandis que le pilote entre sur l'extérieur pour revenir à l'intérieur qu'il garde jusqu'à la sortie pour très vite négocier le gauche à 90°. Le passager sort comme dans un gauche normal avec les fesses au sol et se replace pour la ligne droite qui conditionne le double gauche de Pouhon. Là, le passager sort durant tous ces longs gauches et doit rester très effacer pour l'aérodynamisme. On arrive au Pif-Paf des Fagnes. Pour ces deux virages, la position du singe est la même que pour les Combes. Directement sorti, il se positionne en charge à droite durant tous ces longs droits qui suivent. Stavelot, le Raccordement où l'accélération est à son maximum jusqu'au petit droit après la piste de Karting. Là, le passager se fait tout petit et repasse à gauche en essayant d'offrir le moins de prise au vent car les vitesses y sont élévées et le side-car est très sensible à tout mouvement brusque. Le passager ne regarde plus la piste, on ne doit même plus le voir pour un meilleur aérodynamisme et il sort juste ses fesses qui grâce au slider vont fleurter avec le vibreur du gauche de sortie de Blanchimont. Il se replace ensuite au milieu pour le freinage de la chicane, position gauche en passant bien sur le vibreur et directement droite pour la sortie. Comme la sortie de la chicane est elle-même ralentie par une mini chicane, le passager ne bouge pas en gardant une position centrale. Il se tient juste car en sortie de celle-ci, le pilote met plein gaz. Le freinage de la Source est sympa, le passager met tout son appui sur la roue arrière car le revêtement est très glissant et il peut se permettre un petit sourire aux photographes se trouvant à l'intérieur de la courbe sans oublier de bien se tenir pour la sortie car le pilote ouvre les gaz en grand pour rejoindre la ligne d'arrivée.
 
Retrouvez Jonathan Godin sur:  www.monkeyplanet.be
(l'équipage sera à l'epreuve de Gedinne les 20 et 21 août et au traditionnel Historic Motos Ardennais qui se disputera pour la première fois sur le tracé de l'aérodrome de Saint Hubert les 26-27 et 28 Août).

15:08 Écrit par Captain Paddock | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

side merci merci pour l'article.

Vivement une petite course à Francorchamps.

Ce week-end c'est pas St-hubert pour le team car nous c'est side-car moderne mais on va samedi en entraînement à Folembray en france avant deux week-end de suite à Assen

Écrit par : jonathan godin | 24/08/2005

hellooooooo ! Une petite reunion de blogueurs aura lieu le Dimanche 11 Septembre a Liege,histoire de prendre un pot et de faire connaissance. Ca te dit? réponse sur mon blog ! A+

Écrit par : c.fan | 27/08/2005

Les commentaires sont fermés.