20/08/2005

Le tour du circuit en side-car

La discipline que je préfère de voir sur circuit, c'est le side-car.  Normal, c'est ce qui m'a toujours le plus impressionné à Francorchamps (du temps de l'ancien circuit). Malheureusement, les épreuves side-car sont très rares à Spa-Francorchamps.  Je pense que cette discipline est sous-estimée surtout lorsqu'on dispose d'un circuit comme celui de Francorchamps !  Mon souhait serait de voir rouler des side-cars dans chaque manifestation moto. 
On dit toujours qu'il faut innover.  Voici ma proposition: si j'étais dans l'ISF, j'organiserai la plus grande course side-car au monde: le "World Side-Car Champion" à Francorchamps.  On y retrouverait les meilleurs équipages du monde entier !  ça devrait être possible, non?


Bon... en attendant, revenons dans la réalité.  J'avais demandé à Jonathan Godin (side-car) qu'il me décrive un de ses tours du circuit en side.  Il m'avait envoyé la description détaillée d'un tour.  Sans doute comme le feraient tous les équipages side-car.  Merci Jonathan.  Un truc pas vraiment pour des mauviettes, mais pour des gars qui n'ont pas peur de se frotter au circuit !
 
"L'équipage sort de la source plein gaz pour longer le mur des stands. La vue est géniale, le raidillon est en ligne de mire et il grandit très rapidement. Le pilote rétrograde une vitesse pour attaquer le raidillon tandis que le passager doit simplement sortir pour le long droit de la montée. Pour l'Eau Rouge et le gauche de sortie, le passager reste au milieu du panier puisqu'il n'y a pas la nécessité de sortir. Le passage dans le raidillon est rapide car il conditionne toute l'accélération dans la longue ligne droite de Kemel. Gaz à fond dans cette ligne, le passager est complètement roulé en boule pour éviter les frictions avec le vent. Le freinage aux Combes est assez puissant, les plus rapides arrivent à 250 km/h pour un freinage après le panneau des 100 mètres. Le passager ne sort pas trop pour l'attaque du droit des Combes afin de privilégier le passage du gauche sans trop déséquilibrer le side. Dans ce genre de Pif-Paf, le passager doit bien se tenir car la force centrifuge est intense et si un faux mouvement se produit, il risque de se faire éjecter comme par un coup de raquette. Le passager revient ensuite en charge derrière son pilote pour la sortie plein gaz de Malmedy. On arrive au virage de Bruxelles qui est un virage assez spécial à négocier. Le passager doit donner un maximum d'appui tandis que le pilote entre sur l'extérieur pour revenir à l'intérieur qu'il garde jusqu'à la sortie pour très vite négocier le gauche à 90°. Le passager sort comme dans un gauche normal avec les fesses au sol et se replace pour la ligne droite qui conditionne le double gauche de Pouhon. Là, le passager sort durant tous ces longs gauches et doit rester très effacer pour l'aérodynamisme. On arrive au Pif-Paf des Fagnes. Pour ces deux virages, la position du singe est la même que pour les Combes. Directement sorti, il se positionne en charge à droite durant tous ces longs droits qui suivent. Stavelot, le Raccordement où l'accélération est à son maximum jusqu'au petit droit après la piste de Karting. Là, le passager se fait tout petit et repasse à gauche en essayant d'offrir le moins de prise au vent car les vitesses y sont élévées et le side-car est très sensible à tout mouvement brusque. Le passager ne regarde plus la piste, on ne doit même plus le voir pour un meilleur aérodynamisme et il sort juste ses fesses qui grâce au slider vont fleurter avec le vibreur du gauche de sortie de Blanchimont. Il se replace ensuite au milieu pour le freinage de la chicane, position gauche en passant bien sur le vibreur et directement droite pour la sortie. Comme la sortie de la chicane est elle-même ralentie par une mini chicane, le passager ne bouge pas en gardant une position centrale. Il se tient juste car en sortie de celle-ci, le pilote met plein gaz. Le freinage de la Source est sympa, le passager met tout son appui sur la roue arrière car le revêtement est très glissant et il peut se permettre un petit sourire aux photographes se trouvant à l'intérieur de la courbe sans oublier de bien se tenir pour la sortie car le pilote ouvre les gaz en grand pour rejoindre la ligne d'arrivée.
 
Retrouvez Jonathan Godin sur:  www.monkeyplanet.be
(l'équipage sera à l'epreuve de Gedinne les 20 et 21 août et au traditionnel Historic Motos Ardennais qui se disputera pour la première fois sur le tracé de l'aérodrome de Saint Hubert les 26-27 et 28 Août).

15:08 Écrit par Captain Paddock | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

19/08/2005

L'avenir de la moto à Francorchamps

Jean-Marie Happart (Président ISF) l'annonçait à chaque épreuve (voiture) depuis juin dernier, "les motos reviendront à Francorchamps, mais progressivement selon les homologations obtenues d'ici 2006-2007". 
Cela fait plusieurs mois que l'ISF (Intercommunale du Circuit Spa-Francorchamps) planche sur un retour à la normale, et donc des homologations pour la compétition moto à Francorchamps.
Des aménagements sont nécessaires. 
Une réunion a rassemblé les intéressés, à savoir l'ISF, des représentants FMI et FMB, mais aussi d'anciens pilotes qui savent faire parler leur expérience dans les différents championnats moto (GP, Superbike, endurance,...).
Télévesdre a réalisé un reportage très intéressant sur le sujet.
Vidéo à voir sur: http://www.televesdre.be/
(un jour en ligne seulement ou dans archives)

11:26 Écrit par Captain Paddock | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Essai F1 Renault: visite à son pote !


Entre copains !
Heikki Kovalainen, pilote d'essai Renault F1 et leader du championnat GP2, a reçu la visite d'un de ses potes... filandais, mais résidant pas très loin de Francorchamps.
Son copain qui fêtait ses 28 ans ce 16 août (sans doute Heikki lui a-t-il souhaité un bon anniversaire!) est présent en Belcar, FIA GT, et LMES.
Je ne vous donnerai que le prénom de ce jeune pilote au look sorti d'un groupe de new-rock.
C'est "Markus" et à vous de trouver son nom !!!

10:48 Écrit par Captain Paddock | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

18/08/2005

Heikki Kovalainen et Renault F1


Heikki est toujours prêt à donner un sacré coup de mains à Renault F1 lors des tests.
Une des questions le plus souvent posée lors de tests (toutes catégories confondues) à Francorchamps, c'est de savoir qui pilote les voitures.  Les quelques spectateurs présents en bordure du stand auront découvert un "nouveau" pilote qui sera très probablement titularisé F1 GP d'ici un an ou deux.
Ce jeune pilote de 23 ans est issu de la filière finlandaise.  On peut dès lors s'attendre à un futur candidat au titre de champion du monde. Les connaisseurs me diront qu'il le sera déjà cette année.  Plus que probablement, mais en GP2 où il domine tous ses concurrents.  En comme le GP2 est le tremplin vers la F1, pas besoin d'un dessin pour comprendre la suite !
Retenez bien ce nom: Heikki Kovalainen.  

Heikki Kovalainen roulera ce week-end en Turquie (GP2) et sera également présent en GP2 Belgique à Spa-Francorchamps F1.

10:22 Écrit par Captain Paddock | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Team Spirit Renault F1 test Spa-Francorchamps


C'est pas tous les jours qu'on peut voir une F1 descendre le raidillon !  Alors autant en faire profiter tout le monde, car ce sont des vues que vous ne verrez que très rarement à la télé.
Il faut aussi que vous sachiez qu'on ne peut pas filmer ce que l'on veut. Ce qui est tout à fait normal.  Surtout lorsqu'on approche les voitures de près. Les consignes sont très claires de la part des teams: "aucune prise photo ou vidéo des moteurs ou vues sous les carrosseries".  Et attention, même appareil à l'arrêt, faut pas oublier de remettre le cache sur l'objectif, sans quoi ils vous prendraient pour James Bond !
Pour visionner la vidéo, cliquez sur le lien:
Vidéo « Renault F1 Test »

00:05 Écrit par Captain Paddock | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/08/2005

Renault F1 test Spa-Francorchamps


L'écurie Renault F1 est venue en force ce mardi en début de soirée à Spa-Francorchamps: logistique impressionnante et... deux voitures.
Une des deux voitures n'aura guère roulé puisqu'elle s'immobilisait après seulement quelques kilomètres d'essais (problème de boîte ou d'antipatinage???). La portion de circuit utilisée était celle entre les stands F1 et Kemmel, avec retour en sens inverse (descente du raidillon). En fin de séance, un seul essai "ligne de départ - Source".

22:33 Écrit par Captain Paddock | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Toyota TF105 Test Spa-Francorchamps


Cliquez sur le lien pour la vidéo:
Vidéo « F1 Toyota Test »

11:51 Écrit par Captain Paddock | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |